Faire pousser un avocatier
Biologie végétale Expérience

Comment faire pousser un avocatier ?

En se promenant dans la canopée, nous observons des avocatiers, ces grands arbres donnant des fruits magnifiques ! Mais là question est comment faire pousser un avocatier ?

Où trouve-on des avocatiers ?

L’avocatier est un arbre fruitiers de la famille des Lauracées, il est originaire du Mexique. Il en existe plusieurs variétés.

L’avocatier se développe dans les forêts tropicales humides. C’est un arbre qui ne supporte pas le gel, mais certaines variétés ont été sélectionnées pour leur résistance au gel afin de développer la production d’avocat dans les régions tempérées.

L’avocat c’est quoi ?

L’avocat est un fruit (enfin, ça peut également être un juriste, mais c’est plus compliqué à faire pousser!) de type baie, originaire du Mexique.

Son nom provient d’une langue nahuati, l’ahuacatl, qui signifiait “testicule” en rapport à sa forme, dorénavant vous ne regarderez plus les avocats de la même manière ! 

Il en existe bien sûr plusieurs variétés. Il est très riche en lipides, ce qui fait de lui un aliment très nourrissant.

Comment faire pousser un avocatier ?

Temps nécessaire : 4 jours.

Retrouvez les différentes étapes pour faire pousser votre noyau d’avocat chez vous !

  1. Achetez un avocat

    Les avocats se cueillent pas encore mûrs et vont mûrir une fois récoltés.

    Préparation pour faire pousser un avocat

  2. Récupérez le noyau

    Lorsque vous couperez votre avocat en 2, veillez à ne surtout pas abîmer le noyau avec votre couteau. Il ne faut aucune égratignure sur le noyau pour permettre sa germination. Prélever donc délicatement le noyau, avec une cuillère si nécessaire.

    Coupe de l'avocat

  3. Nettoyer le noyau

    Rincez le à l’eau tiède afin de retirer les restes de chair du fruit. Remplissez ensuite un verre d’eau chaude (du robinet) dans lequel vous mettrez votre noyau à tremper pendant environ 30 minutes.

    Rinçage du noyau de l'avocat

  4. Séchez le noyau

    Faite ensuite sécher votre noyau 2 à 3 jours.

  5. Insérez les bâtonnets

    Une fois votre noyau totalement sec, prenez le de manière à avoir la partie pointue vers le haut et insérez 3 cures dents (ou allumettes) à équidistance les uns des autres, au milieu de votre noyau.Noyau d'avocat avec allumettes

  6. Immergez votre noyau

    Remplissez un récipient d’eau (verre, petit pot ou encore un vase à jacinthe, idéal pour cette expérience !) et mettez votre noyau dedans de façon à ce que juste la partie basse du noyau soit immergé et qu’il ne touche pas le récipient.

    Noyau d'avocat dans l'eau

Vous pouvez bien sûr plantez votre noyau directement dans la terre, dans un pot, mais vous verrez que l’expérience est beaucoup plus intéressante dans l’eau car vous pourrez voir les racines se développer petit à petit.

Et maintenant ?

Patience, patience…

Il va falloir vous armez de patience !

Veillez à rajouter régulièrement de l’eau (au moins une fois par semaine) dans votre récipient afin que la partie basse du noyau soit toujours immergé, et changer l’eau si elle devient trouble.

Placez votre noyau dans un endroit assez éclairé (sous une fenêtre idéalement) et assez chaud afin d’accélérer la germination.

Il se peut que votre avocat mettent beaucoup de temps à germer (le notre à mis 5 mois), donc pas de panique !!

La germinaison de votre avocatier

Tout d’abord, vous allez observez une ouverture de votre noyau en 2 dans le sens de la longueur.

Ensuite une racine apparaîtra, puis elle se ramifiera rapidement. A ce moment là, si vous voyez que votre récipient est trop petit, n’hésitez pas à changer votre avocat de récipient.

Puis, enfin vous verrez appaire une petite tige vers le haut suivit de quelques feuilles.

Attendez que votre avocat ait plusieurs feuilles et que sa tige s’épaississe un peu avant de le mettre en terre. Vous pouvez par exemple le rempoter lorsque la tige fait 10-15 cm. Rempotez le dans un pot pour le moment, nous avons vu auparavant que l’avocat aime un milieu chaud et ne résiste pas au gel, donc gare au rempotage directement dans la terre en extérieur !

Ensuite, veillez à arroser régulièrement votre petit avocatier, qui a besoin de beaucoup d’eau. Compter un arrosage par semaine en hiver et au moins 2 arrosages par semaine en été, la terre doit toujours restez humide.

Alors maintenant, n’hésitez pas à vous lancez dans cette expérience !

Voici ce que vous pourrez obtenir 1 an après :

Avocatier arbuste

5/5 (1)

Laissez nous un avis ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *