Comment poussent les orchidées
Biologie végétale

Comment poussent les orchidées ?

Ceux qui ont déjà essayé d’en adopter chez eux savent combien il est difficile de les entretenir et de les faire fleurir. Mais pourtant on trouve ces fleurs dans la nature. On se demande alors, comment font les orchidées pour pousser naturellement ?

 

Les orchidées : une affaire de famille

Les Orchidées (Orchidaceae) sont une grande famille comprenant pas moins de 25 000 espèces ! Dont beaucoup d’entre elles ont donnés des hybrides. Leur diversité est donc énorme.

Ce sont des plantes monocotylédones, pérennes. On les retrouvent dans les régions tempérées et tropicales.

Certaines sont terrestres, d’autres, en particulier les orchidées tropicales, sont épiphytes, c’est à dire qu’elles poussent sur d’autres plantes, comme des arbres.

Orchidée épiphyte
Orchidées épiphytes

La plus connue est sans doute Vanilla planifolia, qui produit la vanille. C’est une orchidée épiphyte, qui forme des lianes qui remontent le tronc des arbres.

Orchidée vanille
Vanilla planifolia

La majeure partie des orchidées utilisées comme plantes ornementales dans nos intérieurs sont en réalité des orchidées tropicales, bien différentes des orchidées sauvages des régions tempérées.

Orchidée région tempérée
Orchidée de nos régions tempérées (Ophrys purpurea)
orchidée tropicale
Orchidée tropicale (Paphiopedilum villosum)

Les orchidées, une germination complexe

Il faut déjà savoir que les graines d’orchidées ne contiennent pas de réserves. Ces graines sont minuscules (de 0,05 à 6 mm). Elles vont être dispersées le plus souvent par le vent. Une gousse d’orchidée peut contenir jusqu’à 100 000 graines, et pourtant seulement quelques-unes vont germer.

Ces petites graines n’ayant pas de réserves, elles vont trouver des nutriments en s’associant avec des champignons spécifiques de l’ordre des basidiomycètes, de manière à former une symbiose. Les champignons vont venir à la rencontre des racines de l’orchidée et ainsi permettre l’échange de nutriments. Cette association est viable et bénéfique pour les deux partenaires, mais elle est aussi obligatoire, notamment pour l’orchidée qui ne peut pas se développer sans.

Les orchidées sont donc hétérotrophes lors de leur germination, c’est à dire qu’elles ont besoin de leurs champignon pour se nourrir. Par la suite, les orchidées vont rester associées à ces champignons tout au long de leur vie, formant ainsi des mycorhizes (nom de l’association symbiotique).

Elles ne peuvent donc pas germer dans une terre qui ne contiennent pas ces champignons… Voilà pourquoi il est difficile de trouver des orchidées dans la nature ! On les retrouve donc souvent dans des terres ayant déjà contenu des orchidées auparavant, et qui sont pourvues de ces champignons.

De plus, cette germination peut prendre très longtemps (6 mois à 1 an).

Où trouve-t-on des orchidées ?

Sans aller très loin, on trouve des orchidées sauvages en France ! En effet, on peut trouver pas moins de 160 espèces d’orchidées en France métropolitaine.

On les retrouvent dans les zones humides, les prairies, les landes, les zones montagneuses, les talus en bord de route… Bref partout ! Seulement vous n’en trouverez pas beaucoup, il faut donc être vigilant !

Pour apprendre à reconnaître les Orchidées et savoir lesquelles ont été répertoriées dans votre région, vous pouvez consulter le site de la SFO.

Des espèces menacées

L’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) recense malheureusement aujourd’hui 27 espèces menacées.

Nous avons pu le voir, les orchidées sont très rares, et la disparition de leurs habitats, le fauchage, la raréfaction des insectes pollinisateurs vont amplifier cette raréfaction.

Orchidée
Ophrys apifera

Les orchidées sont également connues pour être des fleurs magnifiques, leur cueillette n’est donc pas rare, bien qu’interdite, surtout pour les espèces en danger. De plus, vous savez maintenant que cueillir des orchidées dans la nature dans l’espoir de les replanter chez vous ne marchera pas ! Alors lorsque vous partirez en randonnée dans la nature, prenez votre appareil photo, observez-les, mais sans jamais les cueillir !

Et pour finir, quelques belles orchidées tropicales pour embellir votre journée !

Orchidée tropicale
Coelogyne pulverula

Orchidée tropicale

Vous en savez maintenant plus sur ces fleurs si compliquées ! Et si vous voulez d’autres infos sur les plantes, n’hésitez pas à parcourir notre rubrique biologie végétale.

Aucun avis.

Laissez nous un avis ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *