Géologie

Comment reconnaître les nuages ?

Ce matin, vous sortez la tête par la fenêtre et vous voyez un gros nuage noir à l’horizon… Il va falloir prendre un parapluie ! Mais d’autres matins (et heureusement), vous voyez juste des formes nuageuses, diverses et dont vous avez l’impression que ce ne sont jamais les mêmes d’un jour à l’autre… Et ceux-ci, ils prédisent quoi alors ? Pour savoir si vous devez prendre votre parapluie ou vos tongs, nous avons décrypté les nuages pour vous !*

*Nous déclinons toutes responsabilités en cas de mauvaises prévisions météorologiques

Qu’est ce qui différencie les nuages ?

Les nuages n’ont pas tous la même forme, la même couleur, la même texture ou encore la même hauteur… En effet, il existe 10 genres de nuages différents. Chaque type de nuage peut ensuite se diviser en plusieurs espèces qui elles mêmes se divise en plusieurs variétés. Mais novice que nous sommes, nous allons tacher de différencier seulement les genres dans cet article !

Certains se développent horizontalement et d’autres verticalement.

On a 2 grands types de nuages : les cumulus, caractérisés par une grande extension verticale mais une faible extension horizontale, et les stratus, qui ont une texture uniforme et pouvant couvrir des milliers de kilomètres carrés.

Les nuages se forment dans la troposphère, c’est la première partie de l’atmosphère après le sol. Ils peuvent donc se former jusqu’à 15 km d’altitude !

Les différents types de nuages

Les nuages sont classés selon leur altitude. On va ainsi distinguer trois types :

  • les nuages bas, formés de gouttelettes d’eau
  • les nuages moyens, formés de gouttelettes d’eau et parfois de cristaux de glace
  • les nuages élevés, formés de cristaux de glace exclusivement

Parmi les nuages élevés, on retrouve :

Les cirrus : ils ressemblent à des longs filaments blancs et des bandes étroites. Ils ne génèrent aucune précipitations mais annoncent généralement une dégradation du temps dans les jours à venir.

Nuage Cirrus

Nuage Cirrus

Les cirrocumulus : ceux-ci ont l’apparence de multitudes de fleurs de coton (ou mouton, comme vous préférez). Ils ne génèrent là non plus pas de précipitations mais annoncent l’arrivée d’un front froid.

Nuage Cirrocumulus

Les cirrostratus : ils ont l’apparence d’un voile translucide couvrant partiellement ou totalement le ciel. Pas de précipitations dans l’immédiat, mais ils annoncent souvent l’arrivée d’une dépression (amenant vents forts et précipitations).

Nuage Cirrostratus

Nuage Cirrostratus

 

Les nuages moyens concernent :

Les altocumulus : formés de petits amas circulaires blancs ou gris regroupés en ligne, ils annoncent une dépression et des orages, qui surviennent environ 6-7 heures après ce nuage.

Nuage Altocumulus

Nuage Altocumulus

Les altostratus : en forme de nappe ou couche nuageuse grisâtre ou bleuâtre couvrant partiellement ou totalement le ciel, ils annoncent l’arrivée d’un front chaud, mais lorsqu’ils sont épais ils annoncent plutôt des chutes de pluie ou de neige.

Nuage altostratus

Nuage altostratus

 

Les nimbostratus : nuages à léger développement vertical, formés de plusieurs couches stratifiées sans formes définies et de couleur grise foncée.  Ils signalent l’arrivée de précipitations faibles à modérées, en continues et sur de grandes superficies.

Nuage nimbostratus

Nuage nimbostratus

Pour les nuages bas on retrouve :

Les stratocumulus : larges masses de formes arrondies et groupées de couleur grise-blanche, en ligne ou en vague. Ils annoncent un temps couvert sans précipitations ou peu.

Nuage stratocumulus

Nuage stratocumulus

Les stratus : couche nuageuse dense et uniforme, de couleur grise, située seulement à quelques centaines de mètres d’altitude, ils peuvent donner de la bruine. Lorsqu’ils atteignent le sol, cela donne du brouillard. Ils sont fréquents dans les villes à cause de la pollution.

Nuage stratus

Nuage stratus

 

Les cumulus : de couleur blanche et bourgeonnant, il en existe 2 types, les cumulus Humilis qui annoncent du beau temps et les cumulus Congestus, avec un développement vertical plus important, qui annoncent des précipitations, ce type de cumulus peut se développer ensuite en cumulonimbus.

Nuage cumulus

Nuage cumulus

Les cumulonimbus : nuages sombres, à très grande extension verticale, de forme bien particulière, effectuant un développement horizontal et formant ainsi une enclume une fois le toit de la troposphère touchée. Ce sont les nuages les plus mauvais, annonçant des fortes averses, des tornades, des rafales descendantes ou encore de la grêle… Ce sont les seuls qui provoquent des orages.

Nuage cumulonimbus

On peut tous les observer en France.

Comment repérer les nuages ?

Ce qui n’est pas simple, c’est que bien souvent plusieurs types de nuages sont présents en même temps de le ciel…

Nuages à reconnaître

On voit bien ici les différentes altitudes des nuages 

Si vous voulez avoir un bon point de vu d’observation placez vous en altitude (montagne, immeuble en hauteur…).

Nuages à reconnaître

 

Afin de vous aider dans vos observations, Météo France a également développé l’application Cumulus & Co permettant de vous aidez à les reconnaître.

Voilà, vous savez maintenant repérer les différents nuages et les interpréter météorologiquement. Et si vous avez soif d’apprendre sur notre planète, rendez-vous dans la rubrique géologie du blog !

Aucun avis.

Laissez nous un avis ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *